Et si je ne sais pas écrire ?

Histoire vécue : lors d’une séance découverte, une personne visiblement sincère et très motivée me confiait qu’elle n’osait pas écrire le livre dont elle avait besoin pour son activité parce qu’elle pensait « ne pas savoir écrire ». J’entends souvent cet argument et je pense qu’il émane de souvenirs scolaires. On nous a toujours jugés sur nos rédactions puis sur nos dissertations et, pour beaucoup d’entre nous, les remarques des professeurs ont pu être traumatisantes.

Si vous pensez être dans ce cas, et que cela constitue un frein à votre projet de livre pratique, voici ma réponse.

En matière de livre pratique, ne pas savoir écrire, cela n’existe pas ! Et c’est pourquoi j’aimerais lever ce frein une fois pour toutes.

Inspiration ou information

Basé sur votre expertise, votre métier, votre passion, le livre pratique est à l’opposé d’un livre de fiction. C’est un livre d’information structurée. De ce fait, vous n’avez pas besoin d’attendre d’être inspiré pour écrire vos premiers chapitres. Vous disposez déjà de la matière et vous la maîtrisez parfaitement. Dans une oeuvre de fiction comme un roman, il faut créer : une ambiance, des personnages, une intrigue…Et cela demande bien sûr une bonne dose de talent. Cela n’est pas donné à tous et je suis moi-même incapable de créer une histoire crédible.

Rien de tel dans le livre pratique. Vous n’aurez jamais ce que Mallarmé appelle « le vertige de la page blanche ». Parce que vous parlez de votre activité professionnelle, que vous vous adressez au lecteur comme à un client qui vous poserait des questions, vous trouverez immédiatement les termes, les propos, les exercices qui pourront aider ceux qui vous liront. Donc si vous savez vous adresser à un client, vous savez écrire ce type de livre !

Une écriture journalistique

Après le problème de l’inspiration, passons à la question du style. Faut-il en avoir pour écrire ce type de livre ? Non, et j’ai presque envie d’ajouter « surtout pas ». L’écriture du livre pratique est une écriture journalistique et il ne faut pas se laisser impressionner par ce terme.

En fait, si vous savez écrire des phrases courtes, employer des mots simples et concrets, structurer vos phrases en respectant la syntaxe,  vous savez écrire de manière journalistique ! Cette façon d’écrire permet d’être lu et compris par le plus grand nombre.

Le livre pratique est la forme d’ouvrage la plus simple à écrire. C’est un exercice à la portée de tous, à condition toutefois, d’en avoir envie et d’oser sauter le pas.

Avez-vous d’autres peurs, d’autres raisons qui vous empêchent d’écrire votre livre ? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

fermer la fenetre

Recevez gratuitement mes vidéos

 

3 conseils pour commencer votre livre cette semaine

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *