Publier avec CreateSpace a été une expérience magnifique

J’ai remarqué Rita Nocera grâce à sa page « auteur » sur Facebook ! Pour son premier livre, elle a décidé « d’aller jusqu’au bout de ce qu’elle avait commencé seule » et a choisi CreateSpace, la plateforme d’autoédition d’Amazon. Un témoignage chaleureux qui j’espère vous inspirera. 

Et pour celles et ceux qui préfèrent lire…

Véronique Plouvier : Bonjour Rita Nocera et merci beaucoup d’avoir accepté de répondre à mes questions. Pour commencer, comment s’intitule votre livre ?

Rita Nocera : D’une descente aux enfers au premier palier d’une nouvelle vie.: Comment j’ai pris le contrôle de ma vie, grâce au développement personnel.
Mon livre est paru le 6 janvier sur Amazon.

VP : C’est un livre auto-édité. Pouvez-vous nous parler de cette forme d’édition ? Comment cela s’est-il passé pour vous ? Avez-vous choisi l’autoédition ?

Rita : Cela a été un choix. Vers la fin de l’écriture du livre, au moment de la mise en page, j’ai commencé à me renseigner. J’ai répertorié les maisons d’édition qui m’intéressait dont Edilivre. Et puis je me suis dit que j’avais vraiment envie d’aller vers des maisons d’édition spécialisées en développement personnel. J’ai cette sensation que mon livre est un message et, en général, quand des personnes cherchent des outils de  développement personnel, c’est qu’elles ont  besoin d’aller vers quelque chose de nouveau. Mon idée était de m’adresser aux Editions Jouvence, Trédaniel ou Le Dauphin Blanc. Mais, à un moment donné, je me suis dit que j’allais aller jusqu’au bout de ce que j’avais commencé à faire moi-même. Donc cela a été un peu en fonction de ce que j’enseigne dans mes ateliers, d’aller vers quelque chose qu’on ne connaît pas, de sortir de sa zone de confort. Et je me suis dit que j’allais essayer moi-même.

VP : Donc vous avez sélectionné une plateforme d’autoédition. Laquelle ?

Rita : CreateSpace, la plateforme d’Amazon.

VP : Avez-vous rencontré des difficultés?

Rita : La plus grosse des difficultés pour moi est que tout est en anglais.

VP: Et ensuite, est-ce compliqué de passier du fichier Word au manuscrit imprimable ?

Rita: J’ai suivi point pas point un tutoriel que j’ai trouvé. Comme j’aime beaucoup écrire, j’ai repris tous les points de ce tutoriel sur une feuille et je l’ai fait très scrupuleusement. Et sur Amazon, c’est très facile car dès que vous avez complété une étape, cela se coche automatiquement lorsque c’est accepté.

VP : Cela vous a-t-il pris du temps ?

Rita: J’étais tellement déterminée que j’ai travaillé deux jours de suite pendant dix heures, soit vingt heures au total en y étant vraiment accrochée.

VP: Combien de temps s’est-il passé entre l’envoi du fichier et celui où le livre se matérialise ?

Rita: J’ai été surprise car j’avais travaillé le samedi soir et on m’avait donné comme date le mercredi ou le jeudi de la semaine suivante. J’ai vu que le livre avait été accepté le dimanche matin et qu’il était en vente à partir du lundi.

VP: Avez-vous réalisé vous-même votre couverture ?

Rita: C’est également via Amazon qui propose beaucoup d’idées de mises en page. J’avais choisi une photo que j’aimais beaucoup mais c’était une photo d’artiste américaine et celle-ci a refusé son utilisation comme couverture de livre. J’ai donc voulu quelque chose qui s’en rapprochait. J’aurais pu faire appel à un professionnel mais la photo que j’ai trouvé, un cœur qui éclate, représente bien ce que j’ai écrit.

VP: Pouvez-vous expliquer le principe de CreateSpace du point de vue de l’achat et de la livraison ?

Rita : Si je veux présenter mes livres par moi-même, je dois les acheter directement sur Amazon.

VP : L’impression est gratuite sur CreateSpace puis l’auteur achète ses livres à un tarif préférentiel.

Rita  C’est le même tarif mais j’ai une réduction automatique de quelques euros (3 euros sur un achat de 60 euros) mais je perçois des royalties. Mon livre se vend 12.70€ et Amazon me verse 4.15€ de royalties par exemplaire vendu.

VP: Comment allez-vous utiliser votre livre ?

Rita : Je vais m’en servir pour me faire connaître dans cette profession de formateur et de coach car nous sommes nombreux. J’ai vraiment finalisé mon expertise, ma niche, pour aider les gens à bien vivre leur quotidien et pour faire de chaque événement quelque chose de positif. Et j’en suis convaincue car je suis passée par là. J’aide d’autres participants à y arriver. Donc pour moi le livre est vraiment une carte de visite. Je participe bientôt à un salon et le fait d’avoir un livre est un plus. Je le mets en avant.

VP: Vous avez également créer une page « auteur » sur Facebook. Comment l’animez-vous ?

Rita: J’ai commencé par y mettre les photos de la première et de la quatrième de couverture. Puis je mets le prologue, le début du livre avec des pointillés pour ne pas tout dévoiler. J’ai aussi mis des encadrés car à la fin de chaque chapitre de mon livre, j’ai placé un encadré qui reprend quelque chose qui m’a marquée.

VP: Comment vivez-vous le fait d’être devenue auteure ? d’avoir un livre ?

Rita: J’en ai pleuré ! De joie évidemment ! Et j’ai pas mal de participantes à mes ateliers qui me demandaient quand je sortais mon livre, donc je les ai contactées et cela m’a vraiment fait plaisir. C’est une très très belle expérience. Je crois que cela faisait pas mal de temps que j’avais envie de le faire. C’est pour cela que je n’ai pas eu cette patience d’attendre trois mois la réponse d’une maison d’édition. Je voulais vraiment y aller rapidement.

VP: Si vous aviez un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait se lancer dans l’écriture et qui n’oserait pas, quel serait-il ?

Rita: Autour de moi, j’entends souvent des gens dire « j’ai envie d’écrire » et si je dois répondre quelque chose c’est « il faut y aller ». Moi, j’ai pris comme principe, car j’écris déjà un deuxième livre et un cahier didactique, d’écrire deux phrases par jour. Pour que cela devienne quelque chose d’habituel. Si c’est vraiment quelque chose qui vous anime, je crois que c’est comme cela qu’on peut y arriver. Et deux phrases, cela ne prend pas longtemps.

VP: Merci Rita, et je souhaite beaucoup de succès à D’une descente aux enfers au premier palier d’une nouvelle vie.: Comment j’ai pris le contrôle de ma vie, grâce au développement personnel.

Comme Rita Nocera, vous pouvez facilement publier votre livre sur Createspace d’Amazon. Mais il faut d’abord l’écrire !!!! Si vous rencontrez des difficultés, nous pouvons en parler et décider si je peux vous aider. Demandez sans attendre votre séance découverte.

fermer la fenetre

Recevez gratuitement mes vidéos

 

3 conseils pour commencer votre livre cette semaine

 



Recherches utilisées pour trouver cet articleaide pour publier sur createsapce, comment publier livre avec createspace

Une réflexion au sujet de « Publier avec CreateSpace a été une expérience magnifique »

  1. Ping : Créer un rituel d’écriture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *