Pourquoi j’ai cédé aux sirènes du Kindle

Voilà je me suis lancée ! Cela faisait quelque temps que cela me titillait et je l’ai finalement fait : passer du papier au numérique et publier un livre « Kindle » sur Amazon. J’ai donc le grand plaisir de vous annoncer que Écrire un livre pour promouvoir son activité: tout ce qu’un livre peut apporter à votre activité professionnelle est disponible depuis quelques jours. Mais d’abord quelques explications pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce format.

Qu’est-ce que le Kindle d’Amazon ?

A l’origine le mot Kindle (du verbe to kindle, allumer un feu en anglais), désigne une liseuse commercialisée par Amazon. Cet objet permet de télécharger et de lire des livres numériques choisis dans un catalogue qui contient plus d’un million de titres.

C’est l’aspect « lecture » qui permet de transporter sa bibliothèque partout dans le monde via une tablette plus légère qu’un livre papier.

Mais il faut savoir qu’Amazon propose également une interface qui permet de publier directement son livre numérique. Et c’est là que cela devient intéressant pour vous qui rêvez de diffuser votre message :

  • Puisqu’il s’agit d’un livre numérique, vous publiez votre œuvre sans passer par un éditeur ou un imprimeur.
  • C’est GRATUIT
  • Votre livre peut être lu aussi bien sur les liseuses, les smartphones, les ordinateurs ou les tablettes. Vous touchez un très large public.
  • Votre livre génère immédiatement des revenus passifs (vous conservez entre 30 et 70% du prix de vente selon les cas)
  • Et si le livre se vend bien, vous pouvez proposer sa version papier grâce à Create Space, un autre service d’Amazon…

Pourquoi j’ai choisi ce format

Ceux qui me connaissent le savent : j’adore expérimenter et apprendre. J’avais donc envie de publier un livre numérique pour suivre le processus de mise en ligne et pouvoir en parler à mes clients et à mes lecteurs en toute connaissance de cause. C’est une option d’édition qu’il serait dommage d’ignorer.

Premier constat : c’est extrêmement facile ! Il suffit d’avoir (ou de créer) un compte Amazon et de se connecter à Kindle Direct Publishing. Choisissez votre langue et laissez vous guider. Une fois le manuscrit prêt, le téléchargement du texte et de la couverture prend une quinzaine de minutes. Le livre est ensuite disponible dans le monde entier entre 24 et 48 heures. C’est presque magique !

Aucune compétence technique n’est requise. Et vous n’avez même pas besoin de posséder une liseuse Kindle.

J’ajoute que je n’ai ressenti aucun stress puisqu’il est possible de modifier son texte aussi souvent que vous le souhaitez. Une lectrice attentive m’a ainsi signalé une faute d’accord qui avait échappé à ma vigilance (on ne relit jamais assez !). J’ai été en mesure de corriger immédiatement cette faute, puis de télécharger de nouveau mon texte. L’opération ne m’a pas pris plus de cinq minutes. Le format Kindle offre donc une flexibilité qui n’existe pas dans les autres formes d’édition.

Enfin, la commercialisation du livre est simplifiée au maximum puisqu’Amazon s’occupe de tout.

Les lecteurs de Écrire pour promouvoir son activité : tout ce qu’un livre peut apporter à votre activité professionnelle y trouveront des conseils distillés au fil de mes conférences et regroupés ici. La qualité d’un ouvrage n’est pas proportionnelle au nombre de pages mais, puisqu’il s’agit d’un livre assez court, je le propose au prix de 1,99 euros.

L’intérêt pour moi n’est donc pas économique. Publier sur Kindle me permet surtout de tester l’intérêt que le public peut avoir pour ce type de sujet pour, ensuite, proposer un livre plus complet et des formations adaptées.

Une visibilité immédiate

J’ai procédé avec méthode pour promouvoir mon livre et, seulement 12 jours, après son apparition au catalogue Amazon, le livre a été classé n°1 des ventes dans la catégorie Création d’entreprise, et n° 2 dans les catégories Management, Gestion et Administration. En termes de visibilité, quel coup de pouce !

 

Si vous voulez découvrir cette méthode, c’est ici.

Un intérêt évident pour les professionnels

Même si je reste persuadée que le livre papier est beaucoup plus efficace pour démontrer son expertise et sa notoriété, ce type d’édition présente néanmoins un intérêt certain pour les entrepreneurs qui veulent se lancer dans l’écriture.

  • C’est une façon efficace de tester gratuitement un sujet ou un marché.
  • Les commentaires constituent des avis « sans filtre », une sorte de sondage grandeur nature et, à ce titre, sont riches d’informations sur votre marché et vos clients.
  • Les e-books « informatifs » sont ceux qui se vendent le mieux. Vous pouvez sans attendre vous créer une source de revenus passifs.
  • Google adore Amazon, donc vous bénéficiez immédiatement d’un référencement intéressant.
  • Pour certains, c’est aussi une façon d’aborder l’écriture de façon moins anxiogène. Pas besoin d’attendre d’avoir écrit 200 pages pour publier et annoncer son statut d’auteur.

Mais, comme à chaque fois, il y a un secret. La qualité !

Si vous voulez que votre livre Kindle fonctionne et vous propulse dans le Top 10 des ventes, réfléchissez à votre sujet, choisissez un angle, soignez le contenu…

Que vous visiez l’édition traditionnelle, l’auto-édition ou la publication numérique, la démarche d’écriture reste la même. De la préparation et de la méthode…

Si vous lisez ce guide et que vous l’appréciez, merci de laisser un commentaire sur cette page

 

5 réflexions au sujet de « Pourquoi j’ai cédé aux sirènes du Kindle »

  1. Ping : 3 questions à propos du ebook Kindle

  2. Ping : J’ai écrit ce livre pour partager mon expérience

  3. Ping : Un livre permet de rayonner vers un très large public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *