Ne me dites plus jamais bon courage

Voilà un livre que j’aimerais offrir à toutes celles qui se lèvent de bonne humeur le matin, pleines de projets fabuleux et qui, une heure après, ont l’impression qu’un méchant lutin leur a volé toute leur énergie ! Dans ce petit livre, Philippe Bloch s’attarde sur douze expressions communes qui, subtilement, influent sur nos pensées et nous pourrissent la vie. Il nous engage à nous débarrasser de ces tics de langage pour retrouver énergie et envie d’avenir. Bref de rejoindre le camp des optimistes, des enthousiastes et des entrepreneures qui réussissent !

ne me dites plus jamais

 

Présentation du livre

La première phrase du livre « Dis-moi comment tu t’exprimes, et je te dirai qui tu es » donne le ton. Malheureusement les propos que nous tenons, les conversations que nous entendons à longueur de journée sont particulièrement sombres. Sans même nous en rendre compte, nous entretenons un climat délétère avec nos mots négatifs, nos expressions défaitistes. Lassitude, morosité, désespoir, les Français sont tristes et cela s’entend.

L’auteur part du principe que, malgré la crise et le monde qui change, on peut décider d’être heureux quelles que soient les circonstances. Etre attentif aux mots, pour voir et décrire le monde autrement, est une première étape pour retrouver notre énergie et notre vitalité.

Les 12 expressions

Voici donc pourquoi il ne faut plus jamais dire …..

Bon courage ! Résignation vs. Projet

Ce que cette expression révèle :

  • La morosité ambiante
  • Un avenir anxiogène
  • La certitude que nous ne trouverons aucun plaisir dans nos activités personnelles ou professionnelles.
  • La résignation et l’absence de projets enthousiasmants.

L’antidote : réapprenons à dire « Bonne journée » et redevenons attentifs aux autres.

Un « petit » café et une « petite » cigarette…Médiocrité vs. Ambition

Ce que cette expression révèle :

  • Le manque d’ambition
  • Un esprit étriqué

L’antidote : nourrir des rêves et se dire que « the sky is the limit »

Le problème c’est que….Défaitisme vs. Confiance

Ce que cette expression révèle :

  • Un système de pensées basé sur le schéma sujet/recherche de problèmes/absence de solutions
  • Une vision négative de notre quotidien
  • L’impossibilité de croire que la vie peut être simple et gaie

L’antidote : apprendre à penser en mode « solutions »

Pourvu qu’il n’arrive rien…Peur vs. Audace

Ce que cette expression révèle :

  • La peur maladive que le ciel nous tombe sur la tête ( on n’est pas gaulois pour rien !)
  • Une grande frilosité face à l’avenir
  • Un manque de confiance
  • Un besoin de protection poussé jusqu’au « principe de précaution »
  • Le repli sur soi

L’antidote : se jeter dans l’action plutôt qu’attendre frileusement la fin du monde.

Ce sera tout ? Indifférence vs. Empathie

Ce que cette expression révèle :

  • Le manque d’envie de faire plaisir, de donner le meilleur de soi
  • L’habitude d’aller vers le « toujours moins »
  • L’absence d’empathie envers l’autre

L’antidote : remettre de l’émotion dans nos vies et dans nos relations personnelles ou commerciales.

Vivement la retraite !  Souffrance vs. Plaisir

Ce que cette expression révèle :

  • La détestation du travail
  • La victimisation
  • Le manque d’appréciation de la chance de travailler dans un pays riche.

L’antidote : décider d’être heureux dans son travail et se souvenir que « On ne choisit pas forcément d’être vendeur de poissons, mais on peut décider de la façon de l’être et de se comporter tout au long de la journée ! ». Trouver tous les moyens d’embellir ses journées.

Il est bien gentil… Méchanceté vs. Générosité

Ce que cette expression révèle :

  • Le sens péjoratif que nous donnons au mot « gentil »
  • L’habitude de demander toujours plus, plutôt que de contribuer plus

L’antidote : réhabiliter la gentillesse et apprendre à aimer faire plaisir aux autres plutôt qu’à les jalouser.

Ça ne marchera jamais. Pessimisme vs. Optimisme

Ce que cette expression révèle :

  • Un manque de confiance
  • Le renoncement à de nombreux projets

L’antidote : prendre ses responsabilités, provoquer la chance, abandonner le « pourquoi » du pessimiste et adopter le « comment » de l’optimiste.

Dans ce pays…Dénigrement vs. Fierté d’appartenance

Ce que cette expression révèle :

  • L’absence de responsabilité
  • Une méfiance généralisée
  • L’absence de solidarité

L’antidote : pratiquer la critique constructive, devenir force de propositions, redevenir fier d’appartenir à un pays, une entreprise, une famille, un groupe…

A l’étranger. Xénophobie vs. Ouverture

Ce que cette expression révèle :

  • La xénophobie, la peur de l’autre
  • Une absence de curiosité
  • Un manque d’esprit de découverte

L’antidote : l’ouverture aux autres, la découverte sans a priori de ce qui ne nous ressemble pas.

 C’était mieux avant. Lâcheté vs. Courage

Ce que cette expression révèle :

  • Une nostalgie, souvent sans objet
  • L’absence de perspectives

L’antidote : râler moins pour vivre mieux ? Apprendre à apprécier notre chance.

On a toujours fait comme ça. Routine vs. Renaissance

Ce que cette expression révèle :

  • La défense irraisonnée de certains avantages acquis
  • L’attachement à la routine et l’absence de créativité
  • La peur de perdre

L’antidote : oser les changements même infimes pour retrouver l’envie !

 

Ce que j’ai aimé :

Le style clair et amusant. L’ouvrage est sérieux, documenté, mais on sourit souvent.

L’ancrage dans la vie quotidienne. L’auteur part de paroles, de gestes ou de faits quotidiens et nous montre à quel point ces comportements en apparence anodins ont des conséquences sociales et économiques.

Les nombreux exemples qui appuient la démonstration : vous ne verrez plus jamais votre boulangère ou vos voisins d’ascenseur de la même façon !

Le ton positif : oui, on peut être acteur du changement ! Oui la vie peut être appréciée ! Oui nous avons la chance d’habiter un beau pays !

Le fait que ce livre illustre, de manière différente mais tout aussi efficace, les découvertes des neurosciences : les mots que nous utilisons ont une grande influence sur notre façon de voir la vie, sur notre bonheur et sur notre envie d’entreprendre. Ici la démonstration est brillante.

Bonne lecture !

Ne me dites plus jamais bon courage !

Lexique anti-déprime à usage immédiat des Français.

Ne me dites plus jamais bon courage

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *