La meilleure façon d’écrire un livre qui ne se vendra jamais

Lorsque j’accompagne un client, l’une de mes premières questions est « Pour qui allez-vous écrire votre livre?  » et, en général, la réponse fuse « Mais pour tout le monde bien sûr ».  Ahhhhh…grave erreur ! Quand on écrit pour tout le monde, on n’écrit pour personne et votre livre aura donc du mal à trouver son public et à se vendre. La solution? Apprenez à connaître votre futur lecteur avant même de  commencer votre livre.

Un lecteur n’est pas une entité, c’est une personne. Cette personne va dépenser de l’argent pour acheter votre livre puis passer du temps (son bien le plus précieux) à le lire.  Elle le recommandera à d’autres. C’est elle encore qui, si vous parvenez à nouer une relation de confiance,  s’abonnera à votre newsletter et achètera un autre de vos produits (services, prestations…) Il faut donc la choyer. Comment ? En s’adressant spécifiquement à elle, en lui donnant l’impression que le livre qu’elle tient en main et qu’elle dévore n’a été écrit que pour elle. Je suis certaine que vous avez déjà employé des expressions telles que « Ce livre me parle vraiment ». Vous saisissez l’idée? Je suis sûre que oui.

Parlez le même langage que votre futur lecteur

Quel que soit le genre (guide pratique, livre de développement personnel, cahier d’exercices..) ou le sujet de votre livre, le premier point important est de parler le même langage que votre lecteur. Cela semble évident ? Pas tant que cela quand je vois les difficultés rencontrées pour écrire de façon naturelle.

Soyons concret et observez-vous dans votre vie quotidienne. Vous adressez-vous exactement de la même façon, dans les mêmes termes à votre mari ou votre femme, à vos enfants, à vos collègues de travail ou aux commerçants de votre quartier ? Ou adaptez-vous votre façon de parler (ton, vocabulaire, choix des informations utiles…) pour communiquer le plus efficacement possible ?

Appréciez-vous lorsqu’un médecin, un avocat, un mécanicien ou n’importe quel spécialiste oublie les termes techniques et le jargon pour s’adresser à vous dans le langage qui est le vôtre ? Bien sûr !

Gardez en tête que, lorsque vous écrivez un livre pratique, vous engagez une conversation avec votre lecteur. S’il ne comprend pas ce que vous voulez dire, si le vocabulaire n’est pas adapté, à quoi votre livre va-t-il servir ?

Pour bien communiquer, il faut se connaître

Réfléchissez à la personne pour laquelle vous voulez vraiment écrire votre livre.

  • Est-ce un homme ou une femme ?
  • Quel âge a-t-elle ?
  • Où vit-elle ? etc…
  • Quel est son plus gros besoin (dans votre domaine d’activité) ?

Lorsque j’ai écrit mon premier livre Réussir son installation à l’étranger, je me suis spécifiquement adressé à une femme, maman de jeunes enfants scolarisés, ayant suivi son conjoint en expatriation et livrée à elle-même pour organiser le départ de France et l’installation dans le pays d’accueil.

Ce choix a déterminé le ton avec lequel je m’adressais à elle et surtout le choix des aspects traités dans le livre. Pour cela je me suis inspirée à la fois de mon expérience personnelle et de toutes les questions que les futures expatriées me posaient lorsqu’elle me téléphonaient pour avoir des « tuyaux ».

N’ayez pas peur de vous adresser à une seule personne

Écrire avec une seule personne en tête permet de rester aligné avec son sujet. Et soyez rassuré : écrire pour quelqu’un en particulier ne vous coupe absolument pas des autres lecteurs.

Pour reprendre l’exemple Réussir son installation à l’étranger s’adressait aux jeunes mères de familles. Pourtant ce livre a aussi bénéficié de retombées presse dans les news magazine, entre deux articles sur la Bourse et la politique étrangère. Il m’a aussi ouvert les portes de manifestations comme le Salon de l’expatriation. Mon ouvrage avait un « ton » et ce qui lui a permis de se distinguer des autres livres sur le sujet.

Donc posez-vous la question : connaissez-vous votre futur lecteur ? Savez-vous ce qui le motive ?

Un coaching rédactionnel peut vous aider à clarifier ce point et bien d’autres ! Vous pouvez aussi demander votre séance découverte pour découvrir ce que vous pouvez attendre d’un accompagnement personnalisé.

fermer la fenetre

Recevez gratuitement mes vidéos

3 conseils pour commencer votre livre cette semaine



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *