Écrire pour être lu

question-622164_1920Avez-vous déjà lu une Directive européenne ? Un rapport parlementaire ? La note informative de certains documents administratifs ? Difficile à comprendre du premier coup, n’est-ce pas ? Je suis prête à parier que les rédacteurs de ces documents n’ont jamais entendu parler de l’indice de lisibilité. Le quoi ? J’y viens ! En fait, des chercheurs ont réussi à mettre en place des indices qui permettent de mesurer la compréhension immédiate et la mémorisation des textes.

Fog index ou Indice de Gunning

Pour savoir si votre livre, mais aussi vos mailings et autres comptes rendus, seront lus et compris à la première lecture, il existe une formule mathématique appelée Fog Index (Fog signifiant brouillard) ou Indice de Gunning.

Voici la formule :

I = (NM + %MD) * 0,4

NM = nombre moyen de mots par phrase.
%MD = pourcentage de mots de plus de 3 syllabes par rapport au nombre total de mots.

Dans le texte analysé,  additionnez le nombre moyen de mots par phrase avec le pourcentage de mots longs et divisez le tout par 0,4.

Vous obtiendrez un résultat, I = Indice de lisibilité.

Plus le résultat obtenu est bas (< 10) plus le texte est clair, lisible et compréhensible par le plus grand nombre.

Le niveau d’alerte se situe à 12 et signale la « zone de brouillard ». Vous avez perdu vos lecteurs !

Pour s’amuser, voici le degré de difficulté relevé dans différentes publications :

8-9     Littérature junior ou ado, Paris Match
10-11  Libération, Télérama
14-15  Le Monde Diplomatique, L’Express, Marcel Proust
16-17  Rapports parlementaires
> 21   Directives européennes

Le test de Flesch

Autre grand classique des tests de lisibilité : le test de Flesch.

Voici la formule :

I = 212 – (0.7 W + S)

I = Indice de lisibilité

W = nombre moyen de syllabes par mot

S = nombre moyen de mots par phrase

Les résultats obtenus se situent entre  0 et 100 avec une moyenne entre 60 et 70. Avec cette formule, plus le nombre est élevé et plus le nombre de personnes pouvant lire et comprendre le texte est important.

Des outils gratuits pour calculer l’index de lisibilité

Peu d’envie d’effectuer ce calcul par vous-même ? Je vous comprends car, étant une littéraire, les chiffres me tétanisent ! Heureusement, il existe des outils en ligne gratuits qui font l’analyse à votre place.

Textalyser est un outil d’analyse de lisibilité en ligne. Il vous suffit de sélectionner le texte à analyser et le résultat est immédiat.

Par exemple, l’indice de lisibilité de cet article est de 9. Ouf !!!

Word propose également cette option (Test de Flesch)

  • Cliquez sur l’onglet Fichier, puis sur Options.
  • Cliquez sur Vérification.
  • Sous Lors de la correction orthographique et grammaticale dans Word, assurez-vous que la case à cocher Vérifier la grammaire et l’orthographe est activée.
  • Sélectionnez Afficher les statistiques de lisibilité.
  • Il vous suffit ensuite de demander Vérifier l’orthographe pour accéder aux informations relatives au niveau de lecture du document.

Une vérification indispensable

Ces indices ne sont évidemment que des indications qui doivent être utilisées comme telles.

Dans le cas d’écriture d’un livre pratique, c’est-à-dire un livre qui donne des informations, votre objectif est bien entendu d’être lu et compris par votre lecteur. Je vous conseille donc d’effectuer ce petit sondage dès que vous aurez fini de rédiger vos premières pages. Si vous obtenez un indice inférieur à 12 tout va bien. En revanche, si vous dépassez cette valeur, vous avez identifié un point de vigilance important ! Rectifier le tir sera indispensable.

Voici un exemple des conseils d’écriture que je donne à mes clients. C’est simple, facile à appliquer et surtout efficace. Pour en savoir plus et échanger sur vos besoins, demandez votre séance gratuite.

 

2 réflexions au sujet de « Écrire pour être lu »

  1. Ah justement depuis quelques semaines, sur mes sites WordPress, l’extension WordPress SEO by Yoast indique un niveau de « readability ».
    Je n’ai pas encore tout bon car j’ai tendance à faire des phrases trop longues, mais je m’améliore 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *