Choisir un bon sujet pour votre guide pratique

Votre domaine d’expertise est vaste et c’est d’ailleurs ce qui fait votre valeur. Dans votre livre, vous avez envie de tout dire, d’être le plus exhaustif possible et c’est compréhensible. Mais si c’était une erreur ?

La clé d’un livre pratique à succès est de répondre à un besoin déterminé de la façon la plus précise et concrète possible. Alors voici ma question:  connaissez-vous vraiment les besoins de vos futurs lecteurs ?

Quelles questions se posent-ils ? Quelles difficultés rencontrent-ils ? Quelles sont leurs attentes ?

Répondre à un besoin précis

Connaître votre futur lectorat permet de réfléchir à la façon dont vous pouvez lui rendre service.

Dans la vie, vous n’appelez pas un plombier pour apprendre de manière théorique comment s’évacue l’eau d’une baignoire. Vous l’appelez parce que vous avez un problème : votre lavabo ne se vide plus et vous voulez être dépanné. Vous savez d’avance ce que vous attendez de la visite du plombier et comment votre demande va être satisfaite.

Le principe fonctionne pour les livres pratiques : en choisissant votre livre parmi tous ceux de vos concurrents, le lecteur doit tout de suite savoir ce qu’il peut personnellement retirer de sa lecture.

Comment savoir ce que le lecteur attend ?

La réponse est simple : posez la question !

Dans son best-seller How to get from where you are to where you want to be, Jack Canfield rapporte l’histoire suivante.

Un des plus gros succès de librairie américain est un livre de régime écrit par Wendy Stehling et intitulé Thin tights in 30 days  ce qui se traduit par Des cuisses minces en 30 jours. Ce qui nous intéresse ici n’est pas le sujet mais la façon dont l’auteur a utilisé les informations qu’elle sollicitait.

Wendy était collaboratrice dans une agence de publicité mais n’aimait pas son travail et voulait créer sa propre agence. Problème : elle ne possédait pas le premier des 100 000 dollars nécessaires. Elle commença par demander autour d’elle quelle était la manière la plus rapide de lever des fonds.

On lui répondit : vendre un livre.

Wendy calcula que si elle vendait 100 000 exemplaires (le tirage est impressionnant mais n’oublions pas que l’histoire se passe aux Etats-Unis !) et recevait 1 dollar par livre vendu, elle pourrait effectivement disposer de la somme nécessaire.

Mais quel genre de livre se vend le mieux aux Etats-Unis ? Réponse : des livres sur les régimes amaigrissants.

D’accord, mais comment puis-je me présenter comme une experte dans ce domaine ? Réponse : vous êtes une femme, demandez aux autres femmes.

Ce qu’elle fit avant de poser la question suivante.

Si une seule partie de votre corps pouvait mincir, laquelle choisiriez-vous ? Réponse : les cuisses.

Quand souhaitez-vous perdre du poids ? Réponse : en avril/mai à temps pour pouvoir se mettre en maillot de bain.

Forte de ces informations, Wendy Stehling écrivit son livre et le publia aux alentours du 15 avril…

Avez-vous déjà posé ce type de questions autour de vous ? Seriez-vous gêné de le faire ?

 

Photo: Valérie Everett/ Flickr Creative Commons

 

 

2 réflexions au sujet de « Choisir un bon sujet pour votre guide pratique »

  1. Ping : La recette d’un livre à succès

  2. Ping : Combien de pages un livre doit-il avoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *