Bien choisir le titre de son livre

Lorsque vient le moment de choisir le titre de leur livre, les personnes que j’accompagne hésitent parfois. Faut-il faire beau ou utile? Le titre doit-il être long ou court ? Avec ou sans sous-titre ? La tentation est grande de chercher un titre « joli à l’oreille » mais si compliqué à associer au sujet que vous traitez !

Des exemples valant toujours mieux qu’un long discours, voilà mes conseils pour trouver le meilleur titre possible.

Annoncez clairement la couleur !

Retrouver en soi la source de la joie, de Anselm Grûn, Editions Salvator

Vendre ses prestations, de Joël Guillon, Editions d’Organisation

La prise de parole en public, de Catherine Sorzana, Victoires Editions

Les titres de ce type annoncent exactement ce que le lecteur va trouver dans l’ouvrage. Ils sont donc simples à composer et fonctionnent très bien car ils utilisent les mots clés que les internautes utiliseront naturellement pour chercher des informations.

Si vous voulez que vos futurs lecteurs trouvent facilement votre livre sur Internet, il est indispensable d’utiliser des mots ou des phrases clés dans votre titre (ou votre sous-titre). 

Vous pouvez vérifier l’occurrence des mots-clés de votre thématique en utilisant Google Keyword Planner. Cet outil vous permet de savoir quels mots clés ont été utilisés par les internautes pour faire des recherches.

Intriguez le lecteur !

Soyez un stressé heureux, d’Elisabeth Couzon et Françoise Dorn, ESF Editeur.

Père Riche, Père Pauvre. Ce que les gens riches enseignent à leurs enfants et que ne font pas les gens pauvres et de la classe moyenne ! de Robert T. Kiyosaki, Un monde différent.

Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. Comment devenir libre, vivre à fond et réussir en dehors du système. D’Olivier Roland, Alisio.

The little book of thinking big, de Richard Newton, Edition Richard Newton.

Dans les exemples cités, les auteurs ont réuni dans le même titre deux termes en apparence de sens contradictoire: stressé et heureux, riche et pauvre, chance et rater, little (petit) et big (grand). L’objectif est de créer une tension qui intrigue et attire le lecteur.

On pourrait aussi citer La magie du rangement de Marie Kondo, Maigrir en faisant des repas d’affaires de Michel Montignac ou l’incroyable La semaine de 4 heures de Tim Ferris !

Comme vous le remarquez, dans la plupart des cas, ces titres intrigants sont accompagnés de sous-titres dont le rôle est de préciser la thématique du livre. Sur la couverture du livre d’Olivier Roland, il est bien précisé « Comment réussir en dehors du système ».

Promettez un bénéfice !

Devenez riche. 6 semaines pour améliorer simplement vos finances. De Ramit Sethi, Editions Alisio

Le bonheur de construire sa vie. Mettre du sens dans sa vie pour rayonner la joie, la réussite et la santé. De Nicole Tachau-Jacquot, Editions Quintessence

Le diagnostic Feng Shui. Pour une harmonie retrouvée au sein d’un habitat apaisé. d’Astrid Schilling, Editions Pocket

L’éveil des sens. Vivre l’instant grâce à la pleine conscience, du Pr Jon Kabat-Zinn, Pocket.

J’explique généralement à mes clients que le titre est le Pourquoi ou le Comment (pourquoi j’ai écrit ce livre  – comment répond-il à la demande/problématique/ besoin du futur lecteur) et que le sous-titre est la Promesse que vous lui faites.

Pour attirer et convaincre, vous devez annoncer ce que le lecteur va pouvoir retenir de votre livre. Quel parti va-t-il pouvoir en tirer ? Comme dans les exemples ci-dessus, aura-t-il améliorer ses finances en 6 semaines ? Aura-t-il retrouvé l’harmonie et la paix dans sa maison ou son appartement ?  Saura-t-il comment comment vivre l’instant présent grâce à la pleine conscience ? etc.

C’est le titre du livre qui fait vendre

Petit rappel : si votre manuscrit est accepté par un éditeur, vous pouvez proposer un titre mais c’est l’éditeur qui – au final- décidera.

En revanche, cette responsabilité vous revient si vous avez choisi de vous auto-éditer. Sur Internet, vous avez une fraction de seconde pour convaincre le lecteur de découvrir et (peut-être) d’acheter votre livre. Dans le mesure où les livres sont présentés sous forme de « vignettes », deux éléments sont capitaux pour vendre un livre : son titre et sa couverture. Le choix du titre est donc très important. Commencez à y penser pendant que vous écrivez votre livre et notez toutes les idées qui traversent votre esprit. L’une d’elles sera certainement la bonne !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires les titres de livres pratiques qui vous ont marqué !

fermer la fenetre

Recevez gratuitement mes vidéos

 

3 conseils pour commencer votre livre cette semaine

 



Une réflexion au sujet de « Bien choisir le titre de son livre »

  1. Ping : La recette d’un livre à succès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *