5 façons d’enrichir le contenu de votre livre

Quel que soit le sujet que vous avez choisi de traiter, un bon livre pratique est non seulement un livre documenté mais aussi un ouvrage dans lequel le lecteur va pouvoir se projeter. Si vous vous demandez comment aboutir à ce résultat, voici 5 moyens faciles et efficaces pour enrichir votre texte et le rendre plus vivant.

Les chiffres et statistiques

Lorsque je rédigeais des dossiers pour de grandes agences de relation presse, il existait une règle d’or : toujours donner des chiffres aux journalistes dès le premier paragraphe. Les chiffres informent, donnent de la matière, ancrent les faits dans la réalité. Et puis, les gens raffolent des statistiques !

Donner des chiffres en rapport avec le sujet que vous traitez présente plusieurs avantages.

Les chiffres et statistiques montrent au lecteur que vous avez travaillé votre sujet et fait les recherches nécessaires pour lui apporter l’information la plus fiable et la plus récente possible. Cela lui donne confiance et vous positionne comme un expert.

Ces informations chiffrées jouent favorablement sur la crédibilité que le lecteur va placer dans vos propos. Pour la plupart des personnes, un chiffre est un fait que l’on ne remet pas en question. Votre texte prend aussitôt un accent de vérité.

Enfin, en citant vos sources (n’oubliez pas de le faire…après les avoir vérifiées !), vous vous donnez la possibilité d’associer votre texte à ceux d’experts, d’organismes et d’institutions reconnues.

Par exemple, si j’écris que « Les livres pratiques se vendent bien » cela reste une opinion sans fondement. Je vous donne mon avis et vous n’êtes pas obligé de le croire. Vous avez même le droit de penser que j’affirme cela uniquement pour promouvoir mes formations.

En revanche, si vous lisez « En 2013, les livres pratiques ont représenté 13,3% du chiffre d’affaires de l’édition – Source : Syndicat national de l’édition » vous serez amené à penser que j’ai fait des recherches, étudié les chiffres les plus pertinents par rapport à mon sujet et que j’ai de bonnes raisons de vous encourager à écrire votre propre livre pratique puisque le secteur se porte bien !

Attention cependant. Ne noyez pas le lecteur sous les chiffres ! Votre livre n’est pas une thèse ou un mémoire. Gardez bien en tête le profil de votre lecteur type et apportez-lui les réponses qu’il attend.

Les citations

J’adore les citations et je ne suis pas la seule ! Regardez ce qui se passe sur Facebook et les nombreux partages qui circulent.

Dans un livre, une citation est d’abord un élément visuel qui casse le rythme et allège la page. Elle apporte de la texture, une ouverture sur les propos d’autres auteurs ou experts. C’est un hommage rendu à plus connu ou plus compétent que vous.

Bien utilisées, les citations permettent d’illustrer votre propos d’une manière différente. Elles peuvent aussi être décalées ou humoristiques !

N’oubliez pas de citer l’auteur et de respecter les règles typographiques concernant les citations.

 « Chaque début d’écriture est un retour à la case départ. Et la case départ, c’est un endroit où l’on se sent très seul. Un endroit où aucun de vos accomplissements passés ne compte. » Quentin Tarantino

Les encadrés

Les encadrés sont une façon agréable de traiter d’un sujet dans le sujet, d’introduire des compléments d’informations, des témoignages, des éléments qui n’ont pas un rapport direct avec les paragraphes de votre chapitre, etc.

Comme les citations, les encadrés sont des éléments visuels. Ils peuvent rythmer les pages et les aérer.

Voici un exemple d’encadré extrait de mon livre L’Hôpital en 200 questions.

exemple encadré 2

Les cas concrets

Sous le terme « cas concrets » j’entends les exemples et témoignages. Ils illustrent vos propos et leur donnent chair. Avec des témoignages vous permettez à votre lecteur de dépasser la théorie pour se plonger dans la pratique et de s’investir dans l’apprentissage que vous proposez.

Pour le lecteur, les cas concrets montrent que d’autres personnes ont déjà eu la même problématique que la sienne ; qu’elles ont suivi vos conseils et préconisations ; que, grâce à vous, elles ont réussi à aller d’un point A à un point B (se sentir mieux, apprendre à construire une maison, tout savoir sur les galettes bretonnes..)

Les exemples vont vivre le texte et vous positionnent comme un expert. Ce point est très important surtout s’il s’agit de votre premier livre et que vous êtes (encore) inconnu du grand public.

D’ailleurs, vous remarquerez que même les personnes connues dans leur domaine continuent à donner de nombreux exemples extraits de leurs stages, de leurs consultations ou de leurs pratiques.

Dès que votre projet de livre se précise, commencez à recueillir tous les témoignages et exemples que vous pourrez recueillir. Pensez à vos clients anciens et actuels, à vos élèves, aux lecteurs de votre blog, etc.

Pour écrire mes livres j’ai, à quelques exceptions près, réalisé des dizaines d’interviews de personnes concernées par le sujet que je traitais.

Votre histoire personnelle

Vous voulez écrire un livre pratique parce que vous pensez que vous avez quelque chose d’unique à dire et vous avez raison.

Lorsque j’ai écrit Réussir son installation à l’étranger je n’ai pas seulement écrit un livre pratique sur l’expatriation. J’ai largement exploité mon vécu, raconter mes expériences bonnes ou mauvaises. Puiser dans son expérience personnelle permet de donner beaucoup de détails, de montrer au lecteur que l’on sait exactement de quoi l’on parle puisqu’on est passé par là. De fait vous devenez légitime pour parler des obstacles et des difficultés rencontrées mais aussi, et c’est le plus important, des solutions que vous recommandez ! Dès lors le lecteur peut facilement s’identifier et il  va vous faire confiance. Tout comme l’éditeur qui valorisera ce que vous avez de différent à offrir !

Bonne écriture !

Cet article vous a-t-il été utile ?

 

Une réflexion au sujet de « 5 façons d’enrichir le contenu de votre livre »

  1. Ping : Comment écrire un livre ennuyeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *